• Simple

     

    SimpleSimple

    Marie-Aude Murail

     
     L'histoire : Simple dit " oh, oh, vilain mot " quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit " j'aime personne, ici " quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple. Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule. Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.
     
     
     Mon avis : Je n'ai, à ce jour, jamais été déçue par un roman de Marie-Aude Murail. C'est difficile à expliquer, mais je retrouve en cette brillante auteure de littérature jeunesse, quelque chose qui me colle à la peau, dont je ne peux pas me séparer. Une fois encore, je me suis laissée envoûtée par ces deux personnages, dont la richesse d'âme est incomparable. A travers une plume fluide et sincère, il s'agit d'une vraie histoire de vie  avec ces hauts et ses bas, ses jours avec et ses jours sans, car dans les livres de Marie-Aude Murail, on ne triche pas avec la vérité, on ne ment, on n'essaye pas de la déguiser, on la dit tout simplement, et ça donne de très beaux romans tels que Simple, pleins de justesse et de tendresse, qui nous prouve, que le plus bête n'est pas toujours celui que l'on croit.
     
    & vous, qu'en pensez vous ?

     
    Le Plus : Simple a été adapté à la télévision par Ivan Calbérac avec Bastien Bouillon, Julien Drion et François Civil où on passe un très beau moment. Cependant, rien ne vaut le livre !
     
    Simple

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 15:33

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'ai jamais lu cet auteur! Une lacune qu'il va bien falloir combler un jour ou l'autre... :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :